Commencement de notre projet


Une nouvelle aventure commence pour nous dès notre retour de Papouasie-Nouvelle-Guinée. C’est un projet de site web, dédié à la photographie et aux reportages, qui va nous emmener en bien des endroits sur la planète.


 

Voilà quelques années déjà que des photos et des idées se forment pour aboutir au commencement de notre projet. C’est vers la fin de notre mission en Papouasie-Nouvelle-Guinée que nous comprenons mieux l’étendue et les possibilités de ce que nous voulons réaliser.

Les premières idées sont nées dans la tête d’Olga. Elle a souvent des idées qui peuvent vous emmener loin, mais celle-ci… Elle fait de la photo depuis l’ère des appareils argentiques. Attirée par les cultures et les traditions de ce monde, elle aime aller dans des endroits reculés et rarement visités. Olga a l’habitude de voyager pour rencontrer les autochtones, passer du temps avec eux, photographier leur vie et apprendre leur culture.

Cette fois c’est l’idée de parcourir le monde, et de visiter des endroits peu connus qui sont en dehors des sentiers battus et de partager des histoires et des photos sur un site web. La durée de notre voyage sera un peu plus longue que d’habitude. Mais l’idée de s’exposer n’est pas du goût d’Errol… (pas de Facebook ou autres réseaux sociaux). Mais Olga, dans sa détermination et avec de bons arguments, réussit à l’enthousiasmer à créer ce projet ensemble.

 

Nous faisons une pause dans nos carrières professionnelles

Du fait que nous allons dédier notre temps pour notre projet, il nous est nécessaire de faire une pause dans nos carrières professionnelles.

Pour la mise en route de notre projet, il nous a fallu passer par quelques péripéties, quelques achats et aussi une dose de volonté, un zeste de bravoure, et deux personnes parlant le même langage…  Pas évident parfois :-).

2016 est une année de mise en mouvements sur plusieurs points. Nous revenons tout juste de la Papouasie-Nouvelle-Guinée (fin 2015), et nous avons la chance de pouvoir faire notre transition depuis une maison rurale, en France, près de la frontière Suisse, qu’un ami nous laisse contre bon soin pendant son expatriation. De là nous réglons nos affaires et commençons à concrétiser la première phase du projet.

 

the house were we lived in chens sur leman france

La maison où nous avons passé l’hiver et planifier nos projets de voyages


uppa the cat in the house

Uppa la gardienne des lieux

 

Départ pour la Thaïlande

Nous sommes en avril et nous sommes à Bangkok, toujours sans site web, mais avec quelques idées supplémentaires et une collection d’images accumulée pendant nos nombreuses années de voyage.

Nous faisons une dernière mise au point sur les achats à Bangkok. Nous participons à la Fête de l’Eau (Songkran) et c’est là que l’appareil d’Olga tombe en panne. La fête vient de commencer, et Olga ne peut plus prendre de photos. Vous pouvez imaginer son humeur. Forcément, nous avons ensuite droit à une petite série noire sur l’équipement (caméra, lecteur de carte défectueux, et trois cartes Compact Flash de 64GB abimées à cause du lecteur de carte défectueux), et nous devons nous réinvestir un peu plus sur les achats. Mais cela nous laisse aussi plus de temps pour découvrir Bangkok avant de monter sur Chiang Mai.

La série noire continue par la suite avec la souris préférée d’Olga qui tombe en panne et le trépied coincé. C’est tout ? Eh non ! La protection de l’écran de la caméra se casse, et le flash qui rend l’âme à cause des batteries qui ont répandu leur liquide à l’intérieur de celui-ci. Le flash tombe en panne encore une fois par la suite mais cette fois, c’est l’ampoule. Mais nous avons réussi à tout fixer sur Chiang Mai sans racheter du matériel neuf.

 

Développement du site web

Nous sommes en pleine grosse chaleur, le thermomètre va au-delà de +40°C mais nous faisons une pierre deux coups. Nous passons notre temps dans les espaces de travail partagé (co-working space), où nous travaillons sur notre site web pendant 8-10 heures par jour et en même temps nous bénéficions d’air frais. L’espace de travail partagé est une merveilleuse découverte.

thailand-chiang-mai-co-working-space-elephant-cafe

thailand-chiang-mai-co-working-space-elephant-cafe-

Nous en avions déjà entendu parler, mais c’est la première fois que nous allons en faire l’expérience. Nous cherchions un endroit calme, avec de l’air conditionné, des tables et des chaises confortables (ce qui n’est pas le cas dans l’hôtel bon marché – guesthouse) et, surtout, un endroit avec une ambiance productive dans laquelle nous pouvons nous concentrer sans être tentés par quelque chose d’autre.

thailand-chiang-mai-co-working-space-mac-cafe-

thailand-chiang-mai-co-working-space-wake-up

thailand-chiang-mai-co-working-space-wake-up

Pour ceux qui ne connaissent pas, co-working space (traduit de l’anglais comme espace de travail collaboratif) est un modèle où tous ceux qui le désirent, principalement des étudiants ou des personnes travaillant à distance comme les indépendants et les nomades numériques (digital nomads), partagent un espace commun pour leurs activités professionnelles. Contre une somme modique (utilisation d’une journée ou un abonnement pour un mois) on vous offre des conditions modernes et confortables pour le travail – une table, de l’air conditionné et un accès à Internet. Il y a une autre option qui vous permet d’utiliser un poste de travail et Internet (généralement pendant 4 heures) contre l’achat de boissons ou nourriture.

thailand-chiang-mai-co-working-space-begin-again

thailand-chiang-mai-co-working-space-begin-again

thailand-chiang-mai-co-working-space-local-cafe

thailand-chiang-mai-co-working-space-local-cafe

Nous avons été surpris de découvrir qu’il y a une multitude d’espaces de travail partagé à Chiang Mai, modernes, élégants, spacieux et bien équipés. Nous en avons essayé plusieurs, mais finalement c’est à “Wake Up” situé dans le quartier branché de Nimman que nous avons passé la plupart de notre temps. “Wake Up” est devenu notre espace de travail partagé favori. C’est de Ià, en partie, qu’est né notre site web!

thailand-chiang-mai-co-working-space-wake-up-

thailand-chiang-mai-co-working-space-wake-up-005

Nous avons passé beaucoup de temps à élaborer le design de notre site web. Comme nous n’avons pas de connaissances en programmation, nous trouvons un développeur professionnel sur Chiang Mai (WEB A WAY), qui s’est occupé de tous les éléments techniques de notre site web. Il a fait du bon travail, et surtout il a bien réussi à mettre ce qu’Olga avait en tête, ce qui ne fut pas évident.

thailand-chiang-mai-olga-001

 

Nous sommes tombés sur un os…

Trouver le nom

Le nom “any way in a way” est, lui-aussi, né à Chiang Mai. Trouver un nom pour notre site web s’est avéré plus difficile que nous le pensions. Nous avons commencé à chercher le nom alors que nous étions encore en Europe, mais … rien. Nous avons eu beaucoup d’idées, beaucoup trop, mais rien qui prodigue un “Oui, c’est ça!”. D’autant plus que maintenant les noms de domaine court sont quasiment tous pris. Nous avons pensé à “Guavas and Bananas”, nous rappelant les îles du Pacifique que nous allons couvrir dans notre blog. Un nom drôle et sans prétention. Mais nous avons découvert que quelqu’un d’autre (notre ami photographe !!!) avait déjà pris ce nom comme titre pour son film documentaire sur une communauté gay en Papouasie-Nouvelle-Guinée. Nous devions trouver autre chose.

thailand-chiang-mai-factory-coffee-001a

thailand-chiang-mai-co-working-space-mac-cafe

Un jour Olga a eu une révélation – le site sera appelé “Elephants and Ants” rappelant un grand nombre de pays sur la planète, petits et grands, ainsi que la variété des cultures et des traditions, etc. Un nom qui sonne bien. Mais… le nom est pris par une entreprise de web design aux États-Unis.

Déçus et découragés, nous avons arrêté de penser au nom pendant un certain temps. Et un jour, à Chiang Mai, Errol dit : “Qu’est-ce que tu penses d’Any Way in a Way” ? Voilà, le nom a été choisi.

thailand-chiang-mai-co-working-space-mac-cafe-

 

Trouver le logo

Le logo… cela parait facile mais encore une fois, rien ne nous fait tilt. Errol fait des esquisses mais pas de “oui, c’est ça !”. Nous rebondissons grâce à notre développeur sur un graphiste qui adore faire les logos et qui nous fait une bonne dizaine d’essais. La symbolique du logo doit pouvoir faire imaginer le “any way in a way”, et nous avons choisi celui qui nous semble le plus représentatif de la multitude de chemins possible.

Notre logo ressemble à ce que notre imagination veut bien inventer – un corail, un arbre, des racines, une rivière etc. Les embranchements se rejoignent dans un carré arrondi… là, on cadre, on zoom, on focus comme cela vous chante… Bon, ça c’est fait !

logo-anywayinaway

 

Le projet commence

Et maintenant nous travaillons sur la Photographie et les Reportages, et nous savons aussi qu’il y aura encore quelques idées qui vont germer en cour de route. Ainsi, c’est au mois de septembre 2016 que nous entrons dans le jeu, avec un site enfin prêt.

Nous allons partager les photos et reportages de bien des endroits de ce monde sur les gens, les lieux, les réalités ainsi que sur les cultures et les traditions uniques de ce monde. Nous allons vous montrer la beauté de notre planète ainsi que des endroits peu connus et très éloignés, en dehors des sentiers battus.

Nous allons essayer de trouver quelque chose d’intéressant dans l’ordinaire et de montrer des lieux sous un angle différent. Nous aimerions également vous offrir une nouvelle perspective à la compréhension des personnes, des cultures et des traditions.
Nous espérons que nos images et nos histoires puissent vous amener quelque chose et que vous soyez de plus en plus nombreux à nous lire.

 

errololga-signature


CELA VOUS A PLU? MERCI DE PARTAGER

Écrit par
Errol & Olga

Écrit par ANYWAYINAWAY

Olga et Errol est le couple Russo-Suisse derrière ANYWAYINAWAY. Passionnés par la culture et les traditions, ils ont décidé de faire une pause dans leur carrière et d'explorer le monde avec l’intention de fournir de nouvelles perspectives à la compréhension des minorités ethniques, des coutumes, des traditions et des cultures. Ils montrent également de la beauté de notre planète et essaient de trouver quelque chose d'intéressant dans l'ordinaire.

Articles similaires
Lire davantage

Randonnée en Suisse à Grindelwald dans l’Oberland bernois

Vivre une Illusion: Art in Paradise à Chiang Mai

Commencement de notre projet

Randonnée en Suisse au Tessin à la Cabane Basodino

Randonnée en Suisse du barrage de la Grande Dixence à la Cabane des Dix

Randonnée en Suisse au Glacier d’Aletsch

Randonnée à la Cabane de Louvie en Valais

Randonnée en Suisse à l’auberge Sassal Mason dans les Grisons

Randonnée en Suisse à la Cabane d’Arpitettaz

Randonnée en Suisse à la Cabane de Schönbiel à Zermatt

Randonnée en Suisse à la cabane des Aiguilles Rouges

Randonnée en Suisse à la Cabane du Mont-Fort

No Comments

Post A Comment


close-link