Peuple Chimbu

Province de Chimbu en Papouasie-Nouvelle-Guinée

 

La province de Chimbu (ou Simbu) est située dans les hautes terres centrales de la Papouasie-Nouvelle-Guinée. Le terme «Chimbu» a été donné au peuple par les premiers explorateurs australiens en 1934, qui ont entendu le mot «simbu» (qui est une expression d’une agréable surprise en langue kuman) exclamé par les habitants lors de leur première rencontre.

plus

La province de Chimbu est un terrain montagneux accidenté et ses habitants ont transformé leurs collines abruptes en un patchwork de jardins. Traditionnellement, les Chimbus ne vivent pas dans des villages à proprement dit, mais plutôt de façon dispersées sur leurs terres. Les maisons typiques de Chimbu sont ovales ou rectangulaires, le sol est en terre, les toits sont fait de chaume, et les murs tissés avec des roseaux aplatis. Les hommes vivent dans de grandes maisons communales (hausman) placées sur des crêtes à des fins défensives tandis que les femmes, les enfants et les porcs vivent dans des maisons séparées. Aujourd’hui, avec l’influence du monde moderne, la majorité des hommes et des femmes vivent ensemble en couple.

L’une des cérémonies importantes de Chimbu était l’initiation des garçons, où les jeunes garçons vivaient en isolement tout en recevant l’éducation traditionnelle des hommes. Durant la cérémonie, les jeunes garçons sont soumis à des épreuves sanglantes et douloureuses. Beaucoup de porcs sont sacrifiés ce jour-là. La cérémonie avait lieu tous les sept à dix ans. Bien qu’aujourd’hui cette cérémonie aie disparu, les grandes festivités avec sacrifice de porcs sont toujours d’actualité.

Le porc est ce qu’il y a de plus précieux et représente le principal élément d’échange dans de nombreuses cérémonies telles que la célébration du mariage ou les rituels de la mort. Les porcs sont également utilisés pour remercier les femmes pour avoir donné naissance à un enfant afin de perpétuer le clan du mari. La plus grande de ces cérémonies est la bugla ingu, où des centaines ou des milliers de porcs sont abattus, cuits et distribués. Bugla ingu est une cérémonie d’échange où le donneur crée une dette que le destinataire doit rembourser à l’avenir afin de ne pas perdre son prestige. Ces échanges cérémoniaux sont importants pour le développement et le maintien des relations entre clans.

Les peuples Chimbus sont bien connus pour leurs grandes coiffes faites à partir de plumes d’oiseaux du paradis, et certaines d’entre elles peuvent mesurer jusqu’à un mètre de haut. Ils décorent leurs corps avec des coquillages appelé kina, et se peignent avec de la boue et de l’argile mélangée à de l’huile, plantes et de la graisse de porc afin de faire briller le corps et de maintenir celui-ci au chaud lorsqu’il fait froid durant la journée. Les tribus de Chimbus utilisaient ces ornements appelé “bilas” afin d’intimider leurs ennemis.

Comme beaucoup d’autres Highlanders, les peuples Chimbus pratiquent la cérémonie de mariage appelée “dot de la mariée”, qui implique une grande quantité d’objets de valeur, principalement des porcs et des coquillages kina, maintenant remplacé par de l’argent. La dot de la mariée est négociée et donnée par le marié au père de la mariée en compensation pour la perte de sa fille. Le prix convenu de la mariée reflète la valeur perçue de celle-ci.

Peuple Chimbu

Peuple Chimbu

Peuples des Hauts Plateaux de l’Est

Peuples des Hauts Plateaux de l’Est

Peuples d’Enga

Peuples d’Enga

Peuple Foi

Peuple Foi

Peuple d’Hewa

Peuple d’Hewa

Peuple Huli

Peuple Huli

Peuple de Kalam

Peuple de Kalam

Peuple Kaluli

Peuple Kaluli

Peuple Maprik

Peuple Maprik

Peuples du Sepik

Peuples du Sepik

Peuple Tambul

Peuple Tambul

Peuples des Hauts Plateaux de l’Ouest et de Jiwaka

Peuples des Hauts Plateaux de l’Ouest et de Jiwaka