Peuple Foi

Lac Kutubu, Province des Hauts-Plateaux du Sud de la Papouasie-Nouvelle-Guinée

 

La province des Hauts-Plateaux du Sud, située dans le centre de la Papouasie-Nouvelle-Guinée, est composée de vallées verdoyantes, de forêts tropicales et de chaînes de montagnes, y compris le Mont Giluwe, la deuxième plus haute montagne du pays.

Plus

La province abrite un certain nombre de tribus, dont les Foi, qui ont été découverts par les explorateurs dans les années 1930. Les Foi habitent la vallée de la rivière Mubi et les rives du lac Kutubu, une zone près de la frontière de la province du Golfe.

Les Foi se divisent en trois sous-groupes: les Gurubumena, les habitants des quatre villages du lac Kutubu (également connus sous le nom de «peuple Kutubu» ou Ibumena, «gens du lac»), les Awamena, les Foi vivant le long du Haut Mubi «Au-dessus des gens» ou «peuple du nord») et les Foimena (connus sous le nom de «vrais gens» ou «foi inférieur») qui résident près de la jonction des rivières Mubi et Kikori.

Les linguistes ont utilisé le terme Foi pour désigner toutes les personnes parlant cette langue, et cela a été adopté par les Foi eux-mêmes.

Dans la coutume Foi, tous les hommes dorment dans les longues maisons (hausman) réservées uniquement aux hommes tandis que leurs femmes et leurs enfants vivent dans des maisons plus petites autour. Les femmes ne sont pas autorisées à entrer dans le hausman. Les longues maisons, généralement construites sur le haut des crêtes à des fins défensives, sont de grandes constructions, d’environ 50 mètres de long et 7 mètres de large, érigées à 1,5 mètres du sol. Le sommet du toit est situé à 5 mètres du sol et des cheminées sont disséminée de chaque côté du couloir central.

Les Foi reconnaissent cinq saisons, basées sur l’apparition de certaines plantes saisonnières. Traditionnellement, pendant la saison des pluies, les hommes Foi abandonnaient leurs longues maisons pour habiter dans les maisons individuelles, avec leurs femmes et leurs enfants, et vivaient de la chasse. Les vieillards restent habituellement derrière; Personne n’est obligé de quitter le village. Les jeunes garçons célibataires allaient souvent à la chasse à tout moment de l’année. Cependant, comme la plupart des gens s’éloignent du village pendant la saison des pluies pour la chasse, les cérémonies telles que le mariage, la mort et l’initiation ainsi que des activités collectives telles que la construction des maisons et la pêche ne se font pas pendant cette période.

Les Foi sont reconnus pour leurs visages peints en rouge, jaune et noir luisant, en utilisant une huile spéciale. La couleur noire est utilisée par les guerriers, le rouge par les hommes matures et le jaune par les initiés. Les hommes Foi sont réputés pour leur connaissance à produire l’huile très apprécié de l’arbre de kara’o qu’ils appellent l’huile de Digaso. L’arbre de kara’o produit en abondance de l’exsudat clair, qui en réagissant avec l’oxygène, crée une huile visqueuse noire. Mélangé à du charbon et des teintures végétales, l’huile fournit la peinture utilisée dans les cérémonies et les rituels pour rendre la peau brillante, mais aussi pour protéger contre les poux et les petites plaies. Dans le passé, l’huile a été échangée avec les gens Nipa contre des haches de pierre, avec Huli contre des porcs, et du sel du lac de Surinki dans l’arrière-pays d’Opene.

Les Foi sont également connus pour leur système de comptage dans lequel différentes parties du corps correspondent à un nombre. Les Foi compte de 1 à 37.

Peuple Chimbu

Peuple Chimbu

Peuples des Hauts Plateaux de l’Est

Peuples des Hauts Plateaux de l’Est

Peuples d’Enga

Peuples d’Enga

Peuple Foi

Peuple Foi

Peuple d’Hewa

Peuple d’Hewa

Peuple Huli

Peuple Huli

Peuple de Kalam

Peuple de Kalam

Peuple Kaluli

Peuple Kaluli

Peuple Maprik

Peuple Maprik

Peuples du Sepik

Peuples du Sepik

Peuple Tambul

Peuple Tambul

Peuples des Hauts Plateaux de l’Ouest et de Jiwaka

Peuples des Hauts Plateaux de l’Ouest et de Jiwaka