Peuples des Hauts Plateaux de l’Est

Province des Hauts Plateaux de l’Est de la Papouasie-Nouvelle-Guinée

 

La province des Hauts Plateaux de l’Est (Eastern Highlands), est une des sept provinces de la région des hautes-terre de Papouasie-Nouvelle-Guinée qui fût découverte dans les années 1930 par les explorateurs. Arrivés à l’intérieur des terres du pays, ils s’attendaient à trouver des montagnes couvertes de forêts vierges inhabitées. Au lieu de cela, ils ont découvert des vallées fortement cultivées et des milliers de personnes vivant sur leurs pentes. Aujourd’hui, la province des Hauts Plateaux de l’Est est la plus densément peuplée de la région.

Plus

Avec ses mines d’or et ses plantations de café, cette province a été plus exposée à l’influence occidentale que les autres provinces. Ce fût la première province des hautes-terre à être occupée par l’administration coloniale et la première à être touchée par les missionnaires, les mercenaires, les patrouilleurs, les propriétaires de plantations et les prospecteurs d’or.

Les habitants de cette province vivent encore dans des maisons traditionnelles de forme ronde ou rectangulaire, dont les murs sont tissés à partir du pitpit (plantes appartenant à la même famille que la canne à sucre) ou de bambou et les toits sont en chaume. Les maisons sont construites à même le sol afin de garder la chaleur même par climat froid. L’habitation est une zone d’espace ouvert où les gens dorment et cuisinent. Aujourd’hui, de nombreuses maisons ont des fenêtres et sépare l’espace principal.

Pour les cérémonies et les rassemblements tribaux, les Highlanders de l’Est se peignent le visage et le corps avec des teintures naturelles composées d’huile de plantes ainsi que de boue et d’argile entre autres. Comme les autres tribus des montagnes, ils se décorent avec des plumes d’oiseaux, des coquillages et des écorces.

Les peuples des hauts plateaux sont réputés pour leurs sacs fait de cordes colorées, appelés bilums. Ils sont utilisés pour transporter à peu près tout, des bébés aux produits de jardin, bois de chauffage et articles ménagers. Traditionnellement, les bilums sont faits de fibres d’écorce de pandanus. Les écorces sont pilées jusqu’à ce que les fibres se détachent, puis séchées au soleil, les cordes sont ensuite colorées avec des colorants naturels. Les bilums traditionnels sont encore fabriqués mais beaucoup de femmes utilisent des fils synthétiques que l’on trouve importés dans les magasins locaux et en font du tressage au style contemporain.

Chaque bilum a un style unique, et l’imagination des femmes n’a pas de limites. Les bilums sont une source de fierté pour celles qui les crées et ceux qui les portent. Les Highlanders de l’Est sont si fiers de leurs bilums qu’ils organisent le festival annuel du bilum, mettant en valeur l’originalité et la beauté de leur art. Les végétaux qui composent le bilum font également partie de leur médecine traditionnelle.

Comme d’autres Highlanders, les Highlanders de l’Est pratiquent la dot de la mariée, où la famille du marié donne des cochons, des coquillages kina (maintenant remplacé par de l’argent), et d’autres cadeaux à la famille de la mariée. Grâce à cet acte d’achat, la mariée a maintenant la responsabilité de s’occuper de son mari et de sa famille. Aujourd’hui, les mariages sont une combinaison de styles modernes et traditionnels, avec une cérémonie Chrétienne et un paiement de la dot.

Peuple Chimbu

Peuple Chimbu

Peuples des Hauts Plateaux de l’Est

Peuples des Hauts Plateaux de l’Est

Peuples d’Enga

Peuples d’Enga

Peuple Foi

Peuple Foi

Peuple d’Hewa

Peuple d’Hewa

Peuple Huli

Peuple Huli

Peuple de Kalam

Peuple de Kalam

Peuple Kaluli

Peuple Kaluli

Peuple Maprik

Peuple Maprik

Peuples du Sepik

Peuples du Sepik

Peuple Tambul

Peuple Tambul

Peuples des Hauts Plateaux de l’Ouest et de Jiwaka

Peuples des Hauts Plateaux de l’Ouest et de Jiwaka


close-link